MONTRÉAL, LE 3 AVRIL 2016  – C’est devant plus de 150 personnes rassemblées à l’Université de Montréal que les représentants des partis politiques indépendantistes ont échangé sur l’importance de faire converger leurs efforts pour empêcher le passage de l’Oléoduc Énergie-Est de TransCanada lors de la deuxième activité de convergence indépendantiste des Organisations unies pour l’indépendance du Québec (OUI Québec).

« Jusqu’où allons-nous accepter d’être soumis à l’ordre pétrolier canadien, au mépris de nos intérêts collectifs les plus fondamentaux ? Jusqu’où surtout, allons-nous accepter de jouer sur la défensive dans un dossier aussi crucial vital ? En tant qu’organisation de la société civile, les OUI Québec ont un rôle essentiel à jouer afin que les différentes forces indépendantistes se concertent et posent des actions pour bloquer le passage de l’oléoduc », a déclaré d’entrée de jeu Claudette Carbonneau, présidente des OUI Québec.

Après des allocutions de Robert Laplante, directeur général de l’Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC), et de Gabriel Nadeau-Dubois, Luc Thériault (Bloc québécois), Alain Therrien (Parti québécois), Sol Zanetti (Option nationale) et Marie-Ève Rancourt (Québec solidaire) se sont prononcés sur de possibles actions concertées, tant au niveau des partis que de la société civile indépendantiste, afin d’empêcher le passage de l’oléoduc.

« La plus belle preuve de convergence, au-delà de ce qui s’avère une position commune claire contre Énergie-Est, c’est d’abord de réussir à organiser des activités comme aujourd’hui et d’être tous assis à la même table, société civile comme partis politiques, pour discuter et s’entendre sur la nécessité d’additionner nos forces pour gagner nos luttes », a ajouté la présidente du OUI Québec.

« Depuis trop longtemps, la démocratie québécoise est malade de ses divisions et de sa dispersion. Pour venir à bout de l’hégémonie libérale qui, rappelons-le, n’a le soutien que du tiers des Québécoises et des Québécois et qui dure depuis plus d’une décennie, il faudra nous devons avancer sur le chemin de l’indépendance comme sur celui du progrès. Et pour cela, il faudra nous rapprocher sur le plan des idées comme sur celui de nos manières de faire, afin d’être enfin en mesure de surmonter cette impasse électorale  », a poursuivi Mme Carbonneau.

Lancement de la tournée régionale et de la campagne d’adhésion des OUI Québec

En terminant, la présidente a profité de l’activité pour annoncer que le slogan et les visuels pour la tournée régionale et la campagne d’adhésion des OUI Québec seront dévoilés le mercredi 6 avril prochain, à 10 h, à la Maison du développement durable.


 

Album photo de l’événement :

IMG_0496IMG_0445 (1)IMG_2519IMG_0456IMG_256313