Les Organisations unies pour l’indépendance (OUI Québec) se réjouissent de la décision des membres de Québec solidaire de maintenir leur présence autour de la Table de concertation des OUI Québec avec les partis politiques indépendantistes. Réunis en conseil national à Québec cette fin de semaine, les membres de Québec solidaire ont voté en très forte majorité en faveur de la participation du parti aux travaux proposés par les OUI en vue de l’élaboration d’une feuille de route commune devant mener à l’indépendance du Québec.

« Nous sommes très heureux du vote que viennent de prendre les membres de Québec solidaire. C’est une décision sans équivoque qui s’inscrit dans la continuité des discussions que nous avions entamées au printemps dernier avec l’ensemble des partis politiques indépendantistes. Nous avons très hâte de nous mettre à l’ouvrage tous ensemble. C’est une première pour le mouvement indépendantiste. C’est très encourageant pour la convergence de toutes nos forces », a déclaré Claudette Carbonneau, présidente des OUI Québec.

Les travaux de la Table de concertation porteront exclusivement sur la recherche d’un mode commun d’accession à l’indépendance et ce, jusqu’aux congrès respectifs de Québec solidaire, du Parti québécois et d’Option nationale en 2017, où les membres pourront se prononcer sur la proposition élaborée sur les modalités d’accession.

La question entourant les mécanismes à privilégier pour faire élire une majorité de députés indépendantistes à l’Assemblée nationale lors de l’élection de 2018 a été écartée pour tenir compte de la nouvelle conjoncture au Parti québécois. En effet, avec l’élection de Jean-François Lisée à la tête du PQ, force est de constater que cette question ne se pose plus avec la même urgence.

À l’issue des congrès des partis en 2017, le débat autour de la Table de concertation sera élargi à d’autres enjeux qui seront déterminés par les parties concernées. « Pour le moment, nous nous concentrerons sur les modalités d’accession à l’indépendance, mais après la période des congrès, Vous pouvez compter sur les OUI Québec pour poursuivre les travaux en vue de dégager d’autres consensus et générer toujours plus de convergence au sein du mouvement indépendantiste », a conclu Mme Carbonneau.